Ostéopathie pour la femme enceinte

Biensûr, la grossesse n'est pas un état pathologique, mais elle s'accompagne de nombreux changements au niveau du corps et ce dans un laps de temps court.

Or, si cette grossesse survient alors que le corps présente des tensions, dysfonctions ou restrictions de mobilité, l'adaptation à ces changements en sera perturbée et des douleurs pourraient apparaître.

Le but de l'ostéopathe sera dans ce cas, comme toujours, de réharmoniser le corps de la patiente afin que ce dernier retrouve toutes ses capacités d'adaptation.

 

Par exemple, la prise de poids rapide entraine une modification de la posture pouvant provoquer des douleurs de la colonne vertébrale, le plus souvent lombaires et dorsales, pouvant parfois aller jusqu'à la lombalgie aigue, la sciatique, le torticolli ...

Dans ce cas l'ostéopathe travaillera à détendre les muscles spasmés, à décomprimer et redonner de la mobilité aux articulations en souffrance. Biensûr, les techniques employées seront choisies en fonction du terme de la grossesse, dans le respect du confort de la future mère et de l'enfant à naître.

 

L'ostéopathie est également utile dans le traitement des troubles digestifs (nausées, constipation, lourdeurs ...) et veineux liés à la grosesse, plus particulièrement dans cette période ou l'on ne peut pas prendre de médicaments.

 

Il peut également être utile de consulter son ostéopathe en fin de grossesse dans le but de préparer son bassin à l'accouchement, afin de prévenir les fortes contraintes que ce dernier subira lors du passage du bébé.