Ostéopathie et migraine

La migraine touche près de 15% de la population mondiale selon l'INSERM, et près de 80% d'entre de ces patients ne trouveraient pas de solutions à leur maux de tête.

Saviez-vous que l’ostéopathie pouvait soulager ces céphalées ?

Diminuer la fréquence d’apparition de vos migraines ?

 

Léa Taillade, ostéopathe agréée, vous explique l’intérêt d’une prise en charge de ces douleurs par l’ostéopathie. 

Différences entre migraine et céphalée de tensions
La migraine

La douleur ressentie pendant la migraine est due à une dilatation des artères des méninges (tissus fibreux enveloppant le cerveau), appelée vasodilatation : le diamètre de ces artères augmente et entraine un afflux de sang et de précurseurs de l’inflammation à l’origine de la douleur.

Les auras (troubles visuels ou sensitifs précurseurs à la crise) correspondent à la phase de vasoconstriction précédant la vasodilatation douloureuse des artères ressentie pendant la migraine

 

Les femmes sont plus sujettes aux migraines, et leur apparition peuvent être en lien avec des modifications hormonales (les crises surviennent avant ou pendant les menstruations, s’améliorent souvent pendant une grossesse et après la ménopause, etc). Une origine génétique est également étudiée (phénomène touchant souvent plusieurs membres d’une famille). Souvent, les crises de migraine sont déclenchées par le stress, la fatigue, la pratique sportive, certains aliments (chocolat, vin) … 

 

Vous l’avez compris, les causes sont multifactorielles et c’est là que l’ostéopathie peut vous aider, grâce à son approche globale du fonctionnement du corps humain. 

 

Le but du traitement ostéopathique est de relâcher tous les points de conflits vasculaires, articulaires ( sutures crâniennes, articulations cervicales), ou musculaires qui peuvent venir provoquer des zones de compression favorisant l’apparition des crises. Souvent plusieurs consultations sont nécessaires mais un soulagement peut apparaître dès la première consultation.

Les céphalées de tension

Plus répandues ( elles toucheraient entre 20% et 40% de la population selon l'INSERM ), les céphalées communes ou « de tension » sont quant à elles bilatérales, parfois « en casque » ou ressenties comme un étau autour du crane.

 

Elles peuvent être dues à des contractures musculaires (comme pour le cas de la névralgie d’Arnold), un mauvais drainage du sang veineux entrant dans le crâne ou des contraintes/tensions sur les méninges (enveloppes fibreuses entourant le cerveau). 

 

L'ostéopathie crânienne par la mobilisation douces des différentes sutures du crâne (articulations entre les différents os de la boite crânienne) ainsi que l'ostéopathie fasciale par la mobilisations douces des fascias de la loge viscérale du cou viendront lever les obstacles mécaniques et soulager les céphalées.

Plus d'infos : Léa TAILLADE, Ostéopathe à Paris 14

Mots clés : Ostéopathie migraine, ostéopathie céphalée, ostéopathie maux de tête, ostéopathie nevralgie d'Arnold,

Le sportif, amateur ou de haut niveau, a habituellement pour objectif le maintient voire l’amélioration de ses performances ,or une perte de mobilité articulaire, une douleur chronique, une gêne ou un blocage articulaire ressenti, une lésion musculaire qui traine ...peuvent vite faire que la pratique sportive ne soit plus un plaisir.

Découvrez comment une prise en charge en ostéopathie peut aider le patient sportif dans son quotidien