Manger varié et en fonction de votre groupe sanguin:

Tout d’abord il faut comprendre que notre groupe sanguin est la clé de voute de tout notre système immunitaire.

C’est ce dernier qui détermine ce qui va agresser ou non nos défenses immunitaires : virus, bactérie, produits chimiques, stress…

Le rôle de ce système immunitaire est :

 - de déterminer les éléments étrangers à notre organisme et les détruire.

 - de reconnaître ce qui nous appartient.

Pour assurer son rôle, notre système immunitaire s’appuie notamment sur des marqueurs chimiques, les antigènes, qui, au contact d’un élément étranger va sécréter des anticorps. Les antigènes différenciants les divers groupes sanguins comptent parmi les plus puissants de l’organisme

Le nom des différents groupes sanguins correspondent aux antigènes dont nos globules rouges sont porteurs:

Quand les antigènes de notre groupe sanguin détectent la présence d’un antigène étranger, ils produisent des anticorps pour combattre l’intrus, en s’agglutinant autour de l’intrus. C’est ce qui explique pourquoi le groupe O est donneur universel et le groupe AB est receveur universel.

Quels liens avec notre alimentation ?

 

Le naturopathe Peter J. D'Adamo remarque que de nombreux aliments suscitaient le même processus d’agglutination que celui qui se produit en présence d’un antigène étranger, mais rarement chez tous les groupes sanguins à la fois..

Les responsables de cette agglutination sont des protéines appelés « lectines « que l'on trouve dans tous les végétaux et les animaux et qui, dans notre organisme, interagissent ou non avec les antigènes de nos cellules pour provoquer ce processus d’agglutination.

Certains aliments vont agresser un groupe sanguin en particulier en raison de leur ressemblance avec les antigènes d'un autre groupe. 

Par exemple:

  • Les lectines du lait s'apparentent aux antigènes du groupeB. Donc, dès qu'une personne du groupes O ou A absorbe du lait, leur organisme provoque une agglutination pour les rejeter.

  • Ou le gluten, la lectine la plus connue, provoque de douloureuses irritations voir une réelle inflammation de l’intestin grêle chez les patients du groupe O mais aucun trouble chez le groupe A 

 

Généralement, 95% des lectines sont neutralisées par l'organisme. Toutefois, près de 5% traversent la barrière intestinale pour arriver dans le sang où elles attaquent et détruisent par agglutination les globules blancs et rouges engendrant ainsi, à long terme, un certain nombre de problèmes de santé.

 

Certains aliments, selon notre groupe, auraient donc une action positive, neutre ou négative sur notre santé.

L'effet de l'alimentation dépend de la capacité de chacun à la métaboliser. C’est peut être ce qui explique que le même régime ( régime sans gluten, régime sans lactose…) peut avoir des effets opposés chez des personnes de groupe sanguin différents.

 

Voici donc les caractéristiques digestives de chaque groupe sanguins et l'action positive/neutre/négative des aliments ( à ce jour, les différents rhésus ne semblent pas jouer un rôle déterminant dans l'alimentation ) :

Groupe AB
Groupe B
Groupe A
Groupe O

 

Rappelons qu'il n’existe aucun conseil, aucune solution diététique déjà personnalisé à chaque individu, 

Nous avons décider d’attirer votre attention sur l’importance de équilibre acido-basique dans le corps ainsi que l’influence de votre groupe sanguin sur votre métabolisme mais de nombreux autres facteurs influenceront votre digestion :

votre condition physique, votre histoire, vos antécédents médicaux, votre ethnie, votre moral, etc.

Selon nous, en matière d’alimentation, tout conseil, toute recette de " grand mère" est bon à prendre mais rien ne vaut l’empirisme. 

La connaissance ( de votre corps ) vient de l’expérience, tout le reste n’est qu’information. Albert EINSTEIN.

A découvrir aussi